jeudi, 18 janvier 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish
LEAD NIGER : ATTAQUE TERRORISTE CONTRE UNE POSITION DE L'ARMEE A TOUMOUR (EST)
Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué mercredi soir le camp des forces armées nigériennes, à Toumour, à environ 10 km de Diffa (extrême sud-est du pays), proche de la frontière... lire plus
THE 5 THINGS YOU NEED TO KNOW
In 2016, the UN rated Niger the 2nd least developed country in the world with chronic high levels of malnutrition and poverty. lire plus
FAKE MEDICINES FLOURISH IN AFRICA DESPITE KILLING THOUSANDS
There's nothing covert about Roxy - a huge market in Abidjan selling counterfeit medicine, the scourge of Africa and the cause of around 100,000 deaths annually on the world's poorest continent. lire plus
FAIBLE ENGOUEMENT POUR L’ACQUISITION DE BONS DU TRESOR DU NIGER
Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont montré un faible engouement lors de la séance d’adjudication ciblée de bons assimilables du trésor (BAT), à... lire plus
NIGER: FOUR FACES OF HOPE
Niger consistently ranks as one of the world’s poorest countries, despite enjoying relative peace. lire plus
prev
next

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Plusieurs dizaines de migrants subsahariens, parmi lesquels des Nigériens, ont été arrêtés puis expulsés d’Algérie cette semaine, rapporte le site internet de Radio France internationale (FRI), soulignant que les autorités «n’ont pas donné de précisions», sur les conditions dans lesquelles ils ont été expulsés.

Après avoir été transportés par bus vers Tamanrasset, ces migrants ayant fui la misère et l’insécurité ont été embarqués dans des camions et des autocars vers l’intérieur du Niger. RFI a suivi certains d’entre eux jusqu’à Agadez, à 900 kilomètres des frontières qui séparent le Niger de l’Algérie.

À bord des véhicules, ils sont plusieurs dizaines de personnes venues d’Afrique de l’Ouest et du Centre, des ressortissants ghanéens, maliens, nigérians et même gambiens sont contraints de renouer avec la misère qu’ils ont fuie. Un travail d’identification est exécuté en amont par des agents de l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM). Les migrants sont séparés et regroupés selon leur nationalité.

À  Agadez, ces arrivées annoncées inquiètent toujours les acteurs de la société civile. Ce que l’on craint, c’est avant tout le nombre de migrants qui a atteint les 200. Pour le mouvement associatif, c’est l’absence de centre d’accueil qui pose problème d’autant plus qu’ils ont atteint le nombre de 700 personnes refoulées d’Algérie le mois dernier. « Il n’y a pas de centres pour les loger (…) ils sont plus de 700 personnes refoulées le mois dernier, qui sont toujours en attente à Agadez», indique la même source de la société civile.

Les témoignages recueillis sur place traduisent une véritable tragédie humaine. Bon nombre de ces migrants clandestins retentent l’aventure périlleuse et essayent de regagner l’Algérie. La misère est à son comble à Agadez et ailleurs, et quasiment tous ne trouvent pas de travail et ne peuvent subvenir à leurs besoins.

«Les besoins sont énormes», indique un militant associatif qui a soutenu qu’il «faut absolument trouver une alternative à tous ceux qui ont été refoulés». Même dans leur propre pays, ces damnés de la terre sont perçus comme un fardeau. «La présence des migrants crée de nouveaux besoins et déstabilise le quotidien des régions ou ils demeurent», a ajouté la même source.

Massinissa MANSOUR (Algérie Focus)

Articles récents

18/01/2018, 00:57
lead-niger-attaque-terroriste-contre-une-position-de-l-armee-a-toumour-est Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué...Lire plus...
18/01/2018, 00:56
the-5-things-you-need-to-know In 2016, the UN rated Niger the 2nd least developed country in the world with chronic high levels of malnutrition and...Lire plus...
18/01/2018, 00:53
fake-medicines-flourish-in-africa-despite-killing-thousands There's nothing covert about Roxy - a huge market in Abidjan selling counterfeit medicine, the scourge of Africa and the...Lire plus...
17/01/2018, 01:23
faible-engouement-pour-l-acquisition-de-bons-du-tresor-du-niger Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire...Lire plus...
17/01/2018, 01:19
niger-four-faces-of-hope Niger consistently ranks as one of the world’s poorest countries, despite enjoying relative peace.   But...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: