samedi, 18 août 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’Agence UA Niger 2019, a organisé ce samedi 2 juin dans la Salle Margou de l’Hôtel Gaweye de Niamey, une rencontre avec les professionnels du tourisme et de l’hôtellerie.

Elle s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la 33ème Conférence au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine que Niamey, la capitale du Niger, va accueillir en juillet 2019.

Cette rencontre, présidée par le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat,  M. Ahmed Boto, a pour but d’impliquer pleinement les différents responsables de ce secteur dans les préparatifs de la Conférence en vue d’un meilleur hébergement des hôtes du Sommet.

A l’ouverture de la rencontre, le Ministre Ahmed Boto, qui a d’abord fait observer que le tourisme est aujourd’hui considéré comme une véritable industrie d'exportation du fait de son impact sur la vie socioéconomique des pays.

  M. Boto a déploré le non-respect de la règlementation, le délabrement avancé de certaines structures et l’existence des établissements clandestins à l’issue des visites de terrain qu’il a eu à effectuer. La rencontre vise à entretenir les professionnels du secteur sur les préparatifs de la Conférence, afin de relever ces énormes défis, quelque 5000 hôtes étant  attendus à Niamey.

Parmi les mesures envisagées, le Ministre a annoncé la mise à niveau des différents établissements pour assurer la qualité des services, la formation des formateurs avec l’appui du Royaume du Maroc, la mise en normes des établissements, leur accompagnement dans la mise en place d’infrastructures de qualité grâce à des facilités offertes par l’Etat, le renforcement des capacités du personnel avec l’appui du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l'apprentissage (FAFPA).

En somme, a dit le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat à l'endroit des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie, « l’Etat a pris des dispositions pour vous accompagner », puisqu’à la fin, « toutes les actions s’inscrivent dans le futur pour suppléer le déficit de notre pays en la matière ».

Pour le vice-président de l’Association nationale des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie (ANPTH), M. Siddo Oumarou, cette conférence est un challenge et une opportunité pour le Niger et pour les hôteliers.  En effet, a-t-il dit, « la réussite de l’évènement dépendra aussi de la qualité de nos prestations », alors que « nos établissements ont véritablement besoin de rénovation ». Aussi, a-t-il lancé un appel pour que l’Etat les accompagne dans leur volonté de rendre agréable le séjour des délégués au Sommet  de  Niamey.

Pour sa part le Directeur Général de l’Agence nationale pour l'organisation de la conférence de l’Union Africaine (Agence UA Niger 2019), le Ministre-Conseiller à la Présidence de la République, M. Mohamed Saïdil Moctar a fait une présentation sur tous les contours de la Conférence et particulièrement des attentes placées aux professionnels du tourisme et de l’hôtellerie, mais aussi et surtout de toutes les opportunités et autres avantages qui leur sont offerts dans le cadre de l'organisation de cette conférence.

Pour le Ministre-Conseiller du Président de la République, la tenue de cette conférence à Niamey est à la fois un défi, au regard notamment du manque d’infrastructures d’accueil adéquates dans la Ville de Niamey, mais aussi une opportunité pour le Niger de disposer des moyens adéquats pour désormais accueillir des grands événements, en plus de se faire connaître sur le plan international.

« Nous attendons de vous que vous vous impliquiez et que vous vous engagiez davantage dans ce processus », leur a lancé le Ministre Mohamed Saïdil Moctar, après s’être beaucoup appesanti sur la volonté politique affichée et l’engagement du Gouvernement du Niger de mener à bien ce processus.

Et pour lui permettre de traduire en actes concrets toutes les promesses faites, le DG de l’Agence UA Niger 2019 a préconisé aux participants à la rencontre d’engager le processus de normalisation des différents établissements hôteliers et de restauration de la capitale, une feuille de route complète de tous les besoins en formation, l’identification de tous les projets d’extension et/ou de rénovation desdits établissements, l’institution d’une rencontre périodique pour évaluer le processus dans le secteur, etc.

Lawan Le Sam (ANP)

Articles récents

17/08/2018, 23:47
le-transport-de-l-uranium-perturbe-par-de-fortes-pluies-dans-le-nord-du-niger Dans cette zone entièrement désertique, "le trafic n'est plus régulier depuis trois semaines" sur les...Lire plus...
17/08/2018, 00:39
stable-libya-key-to-ending-migration-to-europe-niger If Europe wants to halt migrant boat arrivals on its shores from Africa it must end the state of chaos in Libya,...Lire plus...
17/08/2018, 00:37
save-the-trees-niger-urges-ahead-of-roast-sheep-festival Niger on thursday warned it would prevent excessive use of wood for roasting sheep for an upcoming muslim festival,...Lire plus...
17/08/2018, 00:33
le-niger-veut-reduire-la-consommation-de-bois-pour-l-aid-al-adha A l'occasion de cette grande fête musulmane, "395.000 moutons vont être sacrifiés à Niamey et...Lire plus...
17/08/2018, 00:31
uemoa-plus-de-12-889-milliards-f-cfa-de-credits-alloues-par-les-banques-en-2017 Par rapport à l’année 2016 où il s’élevait à 12.376,80 milliards de FCFA en...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: