mercredi, 23 mai 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jusqu'ici, le port du hijab, cet habit très long et bouffant, qui recouvre tout le corps de la femme, est courant dans notre société, notamment dans les milieux les plus conservateurs où il est considéré comme une marque de pudeur chez les femmes. Cependant, ces derniers temps, avec la menace terroriste que fait planer Boko Haram et l’exaspération créée par les récents attentats kamikazes à Diffa, impliquant deux femmes ayant dissimulé leurs explosifs sous leurs hidjabs, la méfiance règne à l’égard des porteuses de hidjab.

A titre illustratif, une scène ordinaire, mais quelque peu cocasse, survenue la semaine dernière à Niamey. Une dame, vêtue d’un hidjab long noir, et portant de surcroît un gros sachet noir rempli d’objets visiblement lourds, se pointa gaillardement dans l’encadrement de la porte d’un bureau, dans un service de la place. A la vue de la dame, trois agents qui étaient concentrés sur leur travail se tournèrent brusquement, demandant à la dame ce qu’elle cherchait ici. Sans estimer la gravité des regards braqués sur elle, la bonne dame répondit tout naturellement qu’elle est cliente et qu’elle est venue pour une prestation de service. Puis de s’entendre dire : ‘’Mais Madame, vous nous avez tués !.... ‘’. De peur s’entend. Le hidjab a fait sont effet…

Cet exemple, comme tant d’autres, enregistrés aussi bien à Niamey que dans d’autres villes du pays, montre à quel point un lourd climat de suspicion pèse de nos jours sur les porteuses de hidjab. La peur des passants est encore plus grande quand ils se retrouvent en face d’une porteuse de niqab, ce type de voile intégral qui recouvre, en plus du corps, la tête et le visage, ne laissant apparaître que le regard de la porteuse. Une réaction souvent un peu exagérée, mais qui est tout à fait justifiée. Chat échaudé craint l’eau froide, dit le proverbe. Aussi, l’instinct de survie fait que pour beaucoup de gens, les femmes en hidjab ou en niqab sont des kamikazes potentielles.

En réalité, cette peur qu’inspire ces accoutrements désormais devenus ‘’douteux’’ n’est pas ressentie que chez nous, au Niger. Dans le Nord Nigeria où les attentats ont été perpetrés par des filles kamikazes, les femmes en hidjab sont devenues de véritables objets…d’épouvante ! Dès qu’une fille en hidjab surgit dans une foule, les gens sont saisis d’un irrésistible frémissement de frayeur, rien qu’en pensant qu'elle pourrait être une kamikaze. La suspicion est telle que dans une ville comme Kano, les grands centres commerciaux ont dû prendre des mesures de sécurité en interdisant l’accès aux femmes en hidjab. Cela peut être ressenti par les intéressées comme de la stigmatisation, mais enfin, il faut rester en vie…

Assane Soumana, ONEP

Articles récents

23/05/2018, 05:42
a-la-une-l-insecurite-chronique-au-sahel Avec plusieurs incidents armés ces derniers jours. Tout d’abord, au Mali, au moins 12 personnes ont...Lire plus...
23/05/2018, 05:40
conseil-de-l-entente-les-cinq-pays-membres-adoptent-un-nouveau-plan-strategique Les ministres des Affaires étrangères des Etats membres du Conseil de l'Entente ont pu doter l'institution...Lire plus...
23/05/2018, 05:33
le-niger-a-saisi-pres-de-30-tonnes-de-produits-pharmaceutiques-prohibes La brigade de répression des produits illicites de la Police nigérienne a annoncé à la presse...Lire plus...
23/05/2018, 05:30
la-difficile-reconversion-d-agadez Aladji Mama Ousmane, la cinquantaine, construit de ses mains un four traditionnel. Avant, il réceptionnait les...Lire plus...
22/05/2018, 15:01
g5-sahel-pour-une-prosperite-partagee Bien qu’il désigne un « rivage » compris entre océan Atlantique et mer Rouge, le mot...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: