jeudi, 18 janvier 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’indice de la production de la branche « activités extractives » a baissé de 1,1%, en variation moyenne sur l’ensemble de l’année 2016, principalement sous l’effet de la chute de la production au Mali, au Niger et au Togo, révèle le rapport annuel 2016 de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest(BCEAO).

En effet, l’extraction d’or est estimée en hausse de 2,6%, en s’élevant à  plus  de 110.000 kg en 2016, à la faveur principalement de l’accroissement de la production au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire  et au Mali. Au Niger, la quantité d’or produite a baissé de 26,9% en 2016. « La production des phosphates s’est consolidée au Sénégal, à la faveur du regain d’activité au niveau des industries chimiques du Sénégal (ICS). Elle est évaluée à 1.384.000 tonnes sur l’année 2016, soit 37,6% de plus que la production réalisée en 2015 », note la source. Au Togo, les données disponibles indiquent un recul de 26,7% de l’extraction de phosphates au cours de l’année 2016, en raison de l’orientation défavorable de la demande extérieure.

Globalement dans l’Union, les quantités extraites en 2016 se sont élevées à 2.227.466 tonnes, en progression de 3,3% par rapport à la production de l’année 2015. Quant à la production de pétrole brut, elle a augmenté globalement de 43,0% dans l’UEMOA. En Côte d’Ivoire, la production est estimée à 16.058,0 milliers de barils, en hausse annuelle de 61,0%. Au Niger, les données disponibles situent la production de pétrole à 6.013,9 milliers de barils en 2016, en hausse de 10,2% comparativement à l’année 2015. S’agissant  de la production industrielle dans l’Union, elle  est demeurée orientée à la hausse au cours de l’année 2016, quoiqu’en léger ralentissement. Elle a enregistré, en moyenne, un accroissement de 8,8% en 2016, après une progression de 9,5% observée un an auparavant.

Production industrielle le Benin à la traine

Selon la  BCEAO, cette légère modération du rythme de croissance traduit principalement la diminution des cadences de production dans le secteur manufacturier, qui a enregistré une croissance de 6,5% en 2016 contre 14,0% notée l’année précédente. Ainsi la décélération observée dans cette branche est en lien essentiellement avec la baisse de la production alimentaire  et celle de pétrole raffiné en 2016. En revanche, il a été relevé une accélération du rythme de production dans la sous branche « Electricité, gaz et eau », dont le taux de croissance est ressorti à 17,1% en 2016 contre 6,0% en 2015. Par pays, en 2016, une augmentation de la production industrielle a été observée dans tous les Etats, à l’exception du Bénin. Le chiffre d’affaires du commerce de détail s’est également accru de façon moindre, affichant un taux de croissance de 1,4% en moyenne dans l’UEMOA, contre une hausse de 6,6% l’année précédente. Cette évolution traduit, pour l’essentiel, l’augmentation contenue des ventes de produits pétroliers, des produits pharmaceutiques et médicaux  ainsi que des matériels de transport. La progression limitée du chiffre d’affaires du commerce de détail résulte aussi du repli observé au niveau des produits de textile et d’habillement et des denrées alimentaires. Par pays, le chiffre d’affaires du commerce est ressorti en hausse au Mali et au Burkina. En revanche, les ventes se sont contractées au Bénin, au Sénégal,  au Niger, au Togo, en Guinée-Bissau et en Côte d’Ivoire.

Zachari BADJI (Rewmi)

Articles récents

18/01/2018, 00:57
lead-niger-attaque-terroriste-contre-une-position-de-l-armee-a-toumour-est Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué...Lire plus...
18/01/2018, 00:56
the-5-things-you-need-to-know In 2016, the UN rated Niger the 2nd least developed country in the world with chronic high levels of malnutrition and...Lire plus...
18/01/2018, 00:53
fake-medicines-flourish-in-africa-despite-killing-thousands There's nothing covert about Roxy - a huge market in Abidjan selling counterfeit medicine, the scourge of Africa and the...Lire plus...
17/01/2018, 01:23
faible-engouement-pour-l-acquisition-de-bons-du-tresor-du-niger Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire...Lire plus...
17/01/2018, 01:19
niger-four-faces-of-hope Niger consistently ranks as one of the world’s poorest countries, despite enjoying relative peace.   But...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: