mercredi, 21 novembre 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'amélioration des performances de l'économie nigérienne, les réformes entamées et le gain de rangs dans le dernier Doing Business ont finalement donné leurs fruits.

La semaine dernière, une délégation de la Société financière internationale (SFI), conduite par son vice-président, Sergio Pimenta, entamait une visite de travail de trois jours à Niamey, dans le cadre d'un projet d'aide au développement déjà programmé par l'organisme du groupe Banque mondiale.

 «Notre objectif est d'échanger avec le gouvernement et le secteur privé afin de nous faire une meilleure présentation du soutien que pouvons proposer au Niger dans ses efforts de développement», a déclaré Sergio Pimenta, lors d'une conférence de presse tenue vendredi dernier à Niamey.

Lors de son séjour, la délégation de la SFI a rencontré le président nigérien, Issoufou Mahamadou, le Premier ministre, Brigi Rafini, ainsi que par des représentants

du secteur privé afin de nous faire une meilleure présentation du soutien que pouvons proposer au Niger dans ses efforts de développement», a déclaré Sergio Pimenta, lors d'une conférence de presse tenue vendredi dernier à Niamey.

Lors de son séjour, la délégation de la SFI a rencontré le président nigérien, Issoufou Mahamadou, le Premier ministre, Brigi Rafini, ainsi que par des représentants du secteur privé (entreprises, banques) et des partenaires au développement.

Au Niger, «la croissance est assez respectable, mais il faut l'accélérer en mobilisant la capacité de financement du secteur privé et la SFI est très engagée à vouloir encourager le secteur privé à se développer, à devenir plus fort de manière à créer plus d'activités et plus d'emplois pour la richesse du pays», a confié le responsable à l'issue de ses entretiens avec les responsables politiques et économiques nigériens.

En faisant un rappel des appuis déjà apportés par la SFI au Niger, notamment dans le secteur bancaire et des infrastructures, à travers des partenariats public-privé (PPP), Pimenta a précisé, que cette fois-ci, son institution va renforcer son appui technique aux entreprises.

Des efforts encourageants

«A l'avenir, nous allons renforcer nos opérations dans le domaine de l'assistance technique, nous engager aussi à travailler avec les entreprises pour les aider à créer des dossiers qui soient éligibles auprès au financement ds banques, et nous sommes également tout à fait disposés à financer des projets ici au Niger », a déclaré le vice-président de la SFI.

Sergio Pimenta a aussi relevé les efforts entrepris par le gouvernement : «Je constate avec grande joie que le gouvernement a choisi la bonne direction, notamment avec la tenue de la récente Table ronde des investisseurs de Bruxelles, les mesures de simplification du climat des affaires et l'encouragement des investisseurs privés».

Membre du Groupe de la Banque mondiale, la SFI (International Finance corporation, IFC) est la plus importante institution mondiale d'aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays en développement. La SFI utilise et mobilise ses produits et services, ainsi que ceux des autres institutions du groupe Banque mondiale, afin d'apporter des solutions de développement adaptées aux besoins de ses clients.

La Tribune Afrique

Articles récents

20/11/2018, 01:21
solaire-la-puissance-installee-dans-la-zone-uemoa-est-passee-de-7-megawatts-en-2008-a-166-megawatts-en-2017-boad La puissance installée à partir des systèmes de production d’électricité...Lire plus...
20/11/2018, 01:17
in-high-stakes-experiment-eu-migration-policy-moves-front-lines-to-niger Mahmane Elhadji, his arms dusted with flour to the elbow, does not look like an advertisement for the European...Lire plus...
20/11/2018, 01:14
les-etudiants-africains-laisses-pour-compte-de-la-nouvelle-strategie-universitaire-francaise Place aux étudiants choisis… Baptisé « Stratégie d’attractivité pour...Lire plus...
20/11/2018, 01:10
malgre-quelques-bonnes-nouvelles-la-lutte-contre-le-paludisme-stagne 219 millions de cas de paludisme ont été recensés en 2017. C’est sensiblement le même...Lire plus...
20/11/2018, 01:06
malaria-on-the-rise-in-more-than-13-countries-experts-warn After almost two decades of decline, malaria cases have significantly risen in 13 countries, prompting concern that much...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: