lundi, 17 décembre 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Banque africaine de Développement (BAD) s'engage à financer un projet multinational d'interconnexion électrique entre le Niger, le Nigeria, le Bénin et le Burkina Faso, d'un montant total de 47 milliards de FCFA, visant l'amélioration du taux d'accès à l'électricité dans la sous-région.

La signature d'un accord de financement dudit projet a eu lieu mercredi à Niamey entre la ministre nigérienne du Plan, Mme Kané Aichata Boulama et le représentant résidant de la BAD au Niger, M. Nouredine Kane Dia, en présence des ministres nigériens des Finances et de l'Energie.

Cet accord s'inscrit dans une initiative régionale de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), visant à construire à terme un vaste marché d'échanges et de partage de surplus de productions d'énergie, selon les documents techniques.

Pour le représentant de la BAD, "c'est un projet qui permettra de favoriser l'intégration régionale et la création d'un marché régional de l'électricité dans la sous-région, mais au-delà, pour le cas particulier du Niger, cela permettra de renforcer significativement l'accès à l'électricité en particulier dans les zones rurales, mais aussi de favoriser la compétitivité de l'économie nigérienne".

Au Niger, selon la ministre Aichatou Boulama, "trois sections de la nouvelle ligne d'interconnexion traverseront le pays entre la frontière avec le Nigeria et le futur poste de Goroubanda, à Niamey, et entre ce poste et la frontière du Burkina Faso, et entre le futur poste de Zabori et la frontière avec le Bénin".

En somme, le projet interviendra dans une zone à cheval sur les régions de Dosso, Tillabéri et Niamey (Ouest du pays) et impactera une population de plus de six millions d'habitants.

Le taux d'accès à l'électricité au Niger est de nos jours l'un des plus bas de la région, soit 10%. Ce taux reste très inférieur au taux moyen de 31% en Afrique sub-saharienne.

Agence de presse Xinhua

Articles récents

16/12/2018, 16:08
vers-la-fermeture-de-31-etablissements-scolaires Selon le ministre Marthé, c’est au cours d’une inspection diligentée par son département...Lire plus...
16/12/2018, 16:06
des-etudiants-camerounais-en-detresse Ils sont sept jeunes lauréats camerounais de l‘école africaine de météorologie et de...Lire plus...
16/12/2018, 16:04
disrupting-the-gender-divide-in-mali-chad-niger-and-guinea With a projected growth rate of 5.9% in Guinea, 5.1% in Mali, 4.9% in Niger, and 3% in Chad in 2018, the sixth...Lire plus...
14/12/2018, 23:33
52-000-displaced-by-horrific-violence-in-west-niger-un More than 52,000 people have been displaced by violence since January in western Niger, an unstable area hit by jihadist...Lire plus...
14/12/2018, 23:31
plus-de-50-000-personnes-deplacees-dans-l-ouest-du-niger-frontalier-du-mali-onu « Le HCR est vivement préoccupé par la persistance de la violence dans les zones...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: