mercredi, 23 mai 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Banque ouest-africaine de Développement (BOAD) s'engage pour trois accords de financement d'un montant total de 41,57 milliards FCFA en faveur du Niger, destinés aux secteurs du transport, de l'énergie et de l'agriculture, apprend-on mercredi de source officielle à Niamey.

 

La convention a été signée à Niamey entre le président de la BOAD, M. Christian Adovelande, et la partie nigérienne représentée par la ministre du Plan, Mme Kané Aïchatou Boulama et son homologue des Finances, M. Massoudou Hassoumi.

Sur les 41,57 milliards de FCFA, montant total de la convention, la BOAD consent un prêt de 37 milliards FCFA et un don de 4,572 milliards de CFA, selon les termes des accords.

Le premier accord de 15 milliards de FCFA est destiné à la finalisation du projet de réhabilitation de la route Bella-Gaya-frontière Bénin, qui, selon Mme Kané Aïchatou, constitue un important axe routier pour la consolidation de l'import-export du pays.

Environ 14,6 milliards de FCFA, constituant le second accord, concernent la mise en oeuvre du projet de renforcement de la résilience de l'agriculture face au changement climatique, et le troisième accord, pour un montant de 12 milliards FCFA, sera affecté à la réalisation du projet d'électrification par micro centrales électriques hybrides qui concernera 47 localités dans sept régions du Niger.

Cet accord a pour but, selon la ministre du Plan, "d'améliorer l'accès à l'électricité du pays qui ne dépasse guère 12% au plan national contre à peine 1% en milieu rural". Ce taux reste très inférieur au taux moyen de 31% en Afrique sub-saharienne.

En rappel, au Niger, toute la production nationale comprenant les achats auprès de la Société nigérienne de Charbon (Sonichar) et l'énergie produite dans les centrales de la "Nigelec" (la Nigérienne d'Electricité), ainsi que la contribution de Goroubanda depuis 2017, est estimée, en 2017 à 364 gigawatts en production nationale, pour une consommation nationale qui grimpe à 1.244 gigawatts.

Près de 72% des besoins du pays en énergie électrique sont importés du Nigeria voisin.

Grâce à la finalisation d'importants projets en cours, l'introduction attendue du solaire, le Niger va accroitre son indépendance énergétique électrique pour atteindre un taux de 50% en 2020, selon la ministre de l'Energie Mme Amina Moumouni. F

Agence de presse Xinhua

Articles récents

23/05/2018, 05:42
a-la-une-l-insecurite-chronique-au-sahel Avec plusieurs incidents armés ces derniers jours. Tout d’abord, au Mali, au moins 12 personnes ont...Lire plus...
23/05/2018, 05:40
conseil-de-l-entente-les-cinq-pays-membres-adoptent-un-nouveau-plan-strategique Les ministres des Affaires étrangères des Etats membres du Conseil de l'Entente ont pu doter l'institution...Lire plus...
23/05/2018, 05:33
le-niger-a-saisi-pres-de-30-tonnes-de-produits-pharmaceutiques-prohibes La brigade de répression des produits illicites de la Police nigérienne a annoncé à la presse...Lire plus...
23/05/2018, 05:30
la-difficile-reconversion-d-agadez Aladji Mama Ousmane, la cinquantaine, construit de ses mains un four traditionnel. Avant, il réceptionnait les...Lire plus...
22/05/2018, 15:01
g5-sahel-pour-une-prosperite-partagee Bien qu’il désigne un « rivage » compris entre océan Atlantique et mer Rouge, le mot...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: