lundi, 17 décembre 2018
ArabicEnglishFrenchHindiItalianSpanishTurkish

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'ambassadeur d'Allemagne au Niger, Bernd von Münchow-Pohl, a déclaré mardi à Niamey que les militaires allemands présents au Niger "n'ont aucune mission de lutte contre le terrorisme",

répondant aux critiques de certaines organisations de la société civile et de l'opposition politique qui contestent la présence de bases militaires étrangères dans leur pays et exigent leur départ, à travers des manifestations périodiques.

Au cours d'une conférence de presse mardi à Niamey, le diplomate allemand a déclaré que le contingent allemand accomplissait des missions exclusivement liées aux transports, notamment "l'approvisionnement en vivres des militaires et les opérations d'évacuation médicale", précisant que la lutte contre le terrorisme "n'est pas notre rôle".

"Nous sommes contre ; c'est une insulte contre la souveraineté nationale, pourquoi ne pas former des militaires nigériens pour faire le même travail", a vivement réagi Mariama Gamatié Bayard, chef de la coalition des partis politiques non affiliés (opposition), présente à la conférence de presse.

En effet, de nombreux citoyens nigériens estiment que cette présence militaire étrangère sur leur sol est une "recolonisation militaire du Niger". Certains accusent ces puissances de vouloir "transférer le combat chez nous".

Depuis plus d'un an, l'Allemagne, à l'instar d'autres puissances occidentales, notamment la France et les Etats-Unis, engagés au Sahel dans la lutte contre les forces terroristes et autres trafiquants de drogues, a décidé de construire une base aérienne au Niger avec une cinquantaine de militaires en "appui" à la mission onusienne au Mali.

Parallèlement, l'Allemagne a fait d'importants dons, notamment en matériel roulant, au profit des Forces de défense et de sécurité du Niger pour renforcer leur mobilité dans la lutte contre le crime organisé.

"L'Allemagne reste à vos cotés dans cette lutte et est disposée à continuer son appui dans les années à venir", avait affirmé Bernd von Münchow Pohl lors de la remise de ces dons.

Vaste pays enclavé dans la bande sahélo-saharienne, le Niger fait face à trois fronts d'insécurité : au sud et au sud-est, le groupe terroriste Boko Haram, basé au Nigeria ; au sud et au sud-ouest, les organisations djihadistes proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d'Ançar Dine et d'autres mouvements rebelles basés dans le nord du Mali ; et, au nord, des groupes armés et autres bandits de tout acabit qui contrôlent le Sud de la Libye depuis le renversement en 2011 du régime de Kadhafi.

Le Niger est également un pays de transit pour les candidats africains à la migration irrégulière vers l'Europe, un phénomène auquel des pays européens comme l'Allemagne restent très sensibles.

Agence de presse Xinhua

Articles récents

16/12/2018, 16:08
vers-la-fermeture-de-31-etablissements-scolaires Selon le ministre Marthé, c’est au cours d’une inspection diligentée par son département...Lire plus...
16/12/2018, 16:06
des-etudiants-camerounais-en-detresse Ils sont sept jeunes lauréats camerounais de l‘école africaine de météorologie et de...Lire plus...
16/12/2018, 16:04
disrupting-the-gender-divide-in-mali-chad-niger-and-guinea With a projected growth rate of 5.9% in Guinea, 5.1% in Mali, 4.9% in Niger, and 3% in Chad in 2018, the sixth...Lire plus...
14/12/2018, 23:33
52-000-displaced-by-horrific-violence-in-west-niger-un More than 52,000 people have been displaced by violence since January in western Niger, an unstable area hit by jihadist...Lire plus...
14/12/2018, 23:31
plus-de-50-000-personnes-deplacees-dans-l-ouest-du-niger-frontalier-du-mali-onu « Le HCR est vivement préoccupé par la persistance de la violence dans les zones...Lire plus...
COMMENT TROUVEZ-VOUS CE NOUVEAU SITE WEB?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote: